AFRIKONCEPT, Une startup qui œuvre en faveur du social et la formation de nouveaux diplômés.

AFRIKONCEPT, Une startup qui œuvre en faveur du social et la formation de nouveaux diplômés.
La startup Afrikoncept est une agence de communication marketing qui se distingue par son élan en faveur du social et la formation des jeunes diplômés en quête des premiers outils professionnels. Créée par des jeunes gabonais passionnés des NTIC, cette jeune entreprise compte devenir un acteur majeur dans ce secteur d’activités et contribuer à la lutte contre le chômage des jeunes. Afrikoncept a pour ambition d’aider les entreprises en général et les PME en particulier à avoir une visibilité comme les grandes marques.
ENOROMI MAGAZINE
Pouvez-vous nous présenter votre entreprise Afrikoncep ?
Michel Christ NZUE NGUEMA
La START-UP AFRIKONCEPT existe depuis 2014, date à laquelle nous avons lancé l’agence de conseil en Communication & Evènementiel AFRIKONCEPT. C’est une agence gabonaise qui a en son sein 6 collaborateurs internes et un peu plus d’une dizaine en externes. Ils travaillent chaque jour de concert pour l’avancement de l’entreprise. Les activités de l’agence se résument en la communication Marketing. A cela nous avons ajouté d’autres domaines comme le tourisme, le développement des projets, le digital, la formation et l’interprétariat.
ENOROMI MAGAZINE
Quels sont les services qu’offrent Afrikoncept au public ?
Michel Christ NZUE NGUEMA
En termes de services que l’on pourrait décliner en domaines de compétences, AFRIKONCEPT opère dans l’analyse et veille média, l’achat d’espace média, la veille concurrentielle, les nouvelles technologies de l’information, la création graphique, la communication commerciale, la formation professionnelle, l’interprétariat, la production audio-visuelle sans oublier le Trade marketing, les relations publiques et le community management. Nous travaillons aussi dans le web mastering (création des sites Internet/ Hébergement et animation des pages web) en apportant des solutions adaptées au contexte immédiat auxquelles nos partenaires font face.
ENOROMI MAGAZINE
Quels sont vos clients de votre agence ? Avez-vous des clients particuliers ?
Michel Christ NZUE NGUEMA
L’agence AFRIKONCEPT a des clients dans tous les secteurs, il s’agit des entreprises, des institutions nationales et internationales, les ONG, les Associations ou partis politiques, les confessions religieuses et les particuliers. Il faut dire, que l’agence est toujours à la recherche des clients. Nous avons notamment travaillé entre autres, avec le Ministère des affaires sociale, les écoles d’enseignement supérieures de renom telles que Sup Management, les opérateurs économiques en tête desquels la CNAMGS etc.
ENOROMI MAGAZINE
Qu’est-ce qui différencie Afrikoncept des autres agences de communication? Cette structure a quoi de particulier ?
Michel Christ NZUE NGUEMA
3 caractères spécifiques intégrés dans la ligne de mire de notre agence nous distinguent des multiples autres agences de communication de la place.

La toute première distinction est caractérisée par notre élan social. Nous avons à cœur d’œuvrer fortement en faveur du social. D’où notre partenariat avec le ministère des affaires sociales et tous nos projets avec les centres accueil pour enfants défavorisés. Nous savons mettre nos énergies au service du social en excluant l’aspect rentabilité propre à toutes entreprises commerciales.

La seconde distinction repose sur l’aspect formation. Nous sommes un pôle de formation pour les jeunes diplômés en quête des premiers outils indispensables au combat professionnel. Afrikoncept est dans ce sens une agence de formation pré-emploi car le monde professionnel révèle des exigences et des fondamentaux que nos jeunes frères n’acquièrent pas forcément sur le plan scolaire.

En dernier lieu, nous promouvons des rencontres enrichissantes telles que les masters class dans tous les domaines artistiques afin d’outiller et faire éclore facilement nos jeunes talents.
ENOROMI MAGAZINE
Plusieurs entreprises ont dû mettre la clé sous le paillasson à cause de la Covid-19. Comment avez-vous géré cette période de crise ?
Michel Christ NZUE NGUEMA
La crise de la Covid-19 n’a pas été un ami pour tout le monde. C’est une crise sanitaire qui a touché de manière différenciée le secteur économique et des nombreuses entreprises en pâtissent encore. Il faut dire que cette période de récession a accentué la disparition des entreprises à faible potentiel. En effet, les secteurs à faible productivité ou à forte interactions sociales/humaines ont été les secteurs les plus touchés. Plus de 50% des entreprises des secteurs hébergement, restauration et transport ont vu leur chiffre d’affaires baisser de façons considérable. En tant que Start up, AFRIKONCEPT n’a pas été épargnée par cette situation sanitaire sans précédent. Notre stratégie pour éviter une éviction pendant la crise a tout simplement été de geler certains acquis tout en continuant de travailler en symbiose via les plateformes du digital tels que Zoom, Google Meet ou WhatsApp.
ENOROMI MAGAZINE
Que pensez-vous de l’entrepreneuriat au Gabon ?
Michel Christ NZUE NGUEMA
Le Gabon a depuis plusieurs années prit la décision de diversifier son économie trop dépendante des matières premières, surtout du pétrole. Cela a amené le gouvernement à miser sur l’amélioration du climat d’investissement, le développement des compétences et l’accompagnement des petites et moyennes entreprises. Aujourd’hui il est plus facile à une jeune entreprise de voir le jour, en allant à l’agence nationale de la promotion des investissements (l’ANPI-Gabon) se faire connaître et se faire enregistrer dans les fichiers de l’agence. Il faut dire que le Gabon est encore une terre d’opportunité d’affaires pour les jeunes, qui veulent se lancer dans différents secteurs de l’économie de notre pays.
ENOROMI MAGAZINE
Que pouvez-vous dire à ses jeunes qui ont peur d’entreprendre et qui pensent que l’avenir est à la Fonction publique ?
Michel Christ NZUE NGUEMA
Nous pensons que l’avenir se trouve partout à la fonction publique, comme dans l’entreprenariat. Et nous comprenons que les personnes qui ont peur de se lancer dans l’entreprenariat le sont du fait de ne pas avoir bien étudié les contours de la structure et mesurer les enjeux à court, moyen et long termes, en fixant le cap du business. L’autre enjeu de l’entreprenariat c’est le choix des personnes qui vont aider à animer la structure avant de voir le côté financier. La peur est due au fait que le gouvernement ne facilite pas la tâche à des entreprises naissantes pour l’accès aux marchés publiques. Au vue, de ces différentes difficultés, il est nécessaire d’avoir la passion et une détermination pour se lancer dans l’entreprenariat. La fonction publique est certes une garantie pour beaucoup des jeunes, qui voient déjà un salaire chaque fin de mois et peut-être une bonne retraite. Elle a aussi des problèmes les places étant parfois limitées sans omettre à juste titres les difficultés de paiement salaires et les grèves que l’on enregistre dans plusieurs administrations du pays. Cela n’est pas simplement une affaire du Gabon, le constat est partout le même en partant des pays riches aux pays pauvres l’entreprenariat à sa place au soleil pour booster l’économie d’un pays. Comme le dit un adage, qui ne risque rien n’a rien, nous conseillons aux jeunes qui ont peur d’entreprendre d’avoir du zèle, de croire en leur projet et de s’entourer de personnes qu’il faut pour se lancer dans la réalisation de leur vision.
ENOROMI MAGAZINE
Pour finir quelles sont vos perspectives pour les prochaines années ?
Michel Christ NZUE NGUEMA
Depuis deux années de baisse d’activités due à la crise sanitaire, on a repensé le fonctionnement de notre structure. L’expérience vécue en 2020, avec l’évènement exceptionnel de la crise sanitaire a conduit les entreprises et institutions à faire face au défi Covid-19. Aujourd’hui l’avenir est devant nous il faut redémarrer sans remise en question. En perspectives, nous avons l’organisation d’une colonie des vacances pour les enfants en difficultés sociales des différents centres d’accueils et d’autres activités telles que l’accompagnement et le développement des solutions numériques adaptées aux PME pour répondre aux exigences actuelles. 2022 sera l’occasion pour nous d’aller sur le terrain, afin de développer la notoriété de notre entreprise en intégrant les réseaux sociaux et le développement digital.
Propos recueillis par
Brice GOTOA

Autres articles

Image

A propos de nous...

Le succès en communication réside dans la synergie entre différents moyens de passer le message et de faire connaître le produit. Individuellement, ces moyens ont tous une bonne efficacité, mais mis ensemble ils décuplent les résultats.

Contactez-Nous : infoenomag@gmail.com / +241.77.65.75.75

SUIVEZ NOUS

© 2022 Enoromi Magazine. Tous droits réservés
*********
Magazine publié par Services Prestiges International
*********
OBS Vision