JOSIANE MATENE, J’ai subi beaucoup de frustrations en entreprise.

JOSIANE MATENE, J’ai subi beaucoup de frustrations en entreprise.
Patronne de 3MJ Consulting, une agence spécialisée dans le marketing, la communication et l’organisation des évènements, Josiane MATENE sait faire la part des choses. Mère de deux enfants, la jeune femme que ses collaborateurs présentent comme un bourreau de travail n’a pas eu une bonne expérience dans certaines boîtes qui l’ont employée jusqu’en 2013, d’où la création de sa propre entreprise aujourd’hui bien cotée au niveau national et même au-delà, notamment grâce aux Sambas Professionnels qu’elle organise depuis 7 ans. Plongée au cœur de sa vie aux multiples facettes.
ENOROMI MAGAZINE : Qui est Josiane MATENE ?
Josiane MATENE
Je suis maman de deux enfants. Je suis née à Douala au Cameroun. J’ai fait mes études primaires à Oyem au nord du Gabon, où mes parents et moi-même avons été installés très tôt. C’est d’ailleurs dans cette ville, au lycée d’État, que j’ai eu mon baccalauréat (série D). Ce n’est que par la suite que je suis venue m’installer à Libreville pour poursuivre mes études supérieures à l’Institut national des sciences de gestion, où j’ai eu mon BTS en Commerce international, en 2008. Depuis lors, je suis manager général de 3MJ Consulting qui est une agence spécialisée dans le marketing, la communication et l’organisation des évènements.
ENOROMI MAGAZINE : Vous avez créé, il y a quelques années 3MJ Consulting. Présentez-nous cette structure. Quels sont ses domaines d’activité ?
Josiane MATENE
Créée en 2013, 3MJ Consulting part de ma volonté à me mettre à mon propre compte, donc de concentrer mon énergie au service de mes activités après avoir travaillé pendant plusieurs années pour d’autres entreprises, notamment dans le secteur privé. Il s’agit d’une agence de marketing, de communication et d’organisation des évènements.

Depuis notre lancement, nous sommes parvenus à nous positionner sur de grands évènements organisés au Gabon, tels que la Tropicale Amissa Bongo sur laquelle nous sommes depuis 2008, donc bien avant de structurer 3MJ Consulting. Nous avons travaillé sur le Marathon du Gabon pendant trois ans ; nous avons travaillé sur la Coupe d’Afrique des Nations junior et adulte. L’Union européenne, l’ambassade des États-Unis au Gabon sont également des partenaires avec lesquels nous avons travaillé, notamment sur des projets culturels. Bref, notre entreprise se positionne comme un concepteur et organisateur de grands évènements.
ENOROMI MAGAZINE : Pourquoi l’avoir créée ? Répondiez-vous à une demande, un besoin précis ?
Josiane MATENE
3MJ Consulting nait de la volonté de me mettre à mon propre compte, de canaliser mes énergies. Il faut dire que j’ai subi beaucoup de frustrations en entreprise. J’ai été confronté à un manque de reconnaissance de la part de certains de mes employeurs pour lesquels j’ai pourtant donné le meilleur de moi-même, souvent sans compter mes heures et ne me préoccupant pas de combien j’étais payée. J’ai consenti d’énormes sacrifices pour m’entendre dire que ce que je faisais, «un enfant de 2 ans pouvait le faire».

Ce n’était donc pas pour répondre à un besoin précis, mais plutôt de canaliser les énergies, mon savoir-faire et les mettre à mon propre compte. Et depuis, ceux qui me connaissent et qui ont eu à travailler avec moi, je ne compte toujours pas mes heures, et lorsque mes collaborateurs et moi-même avons un objectif, on s’y consacre à fond.
ENOROMI MAGAZINE : Comment parvenez-vous à concilier vos responsabilités de patronne de 3MJ Consulting et votre vie de femme, mère de deux enfants?
Josiane MATENE
Pour parvenir à concilier ma vie privée de ma vie professionnelle, j’essaie toujours de faire la différence entre mes obligations à la maison et celles que j’ai au bureau. Par exemple, je ne sors jamais de chez moi sans me rassurer que ma famille a de quoi manger, quitte à ce que je l’apprête la veille.

Sinon, je m’organise assez bien pour pouvoir jouer aussi bien mon rôle de femme à la maison et mon rôle de chef d’entreprise. Je suis toutefois convaincue qu’il me serait impossible de les dissocier. Ça ne servirait par exemple à rien de se démener à 100% au bureau et ne pas avoir de quoi manger chez soi. Mais si j’y parviens, j’avoue que c’est aussi grâce à des personnes qui croient en nous et qui nous accompagnent dans toutes nos initiatives.
ENOROMI MAGAZINE : La vie de Josiane Maténé, entrepreneure, a certainement été impactée par la pandémie de la Covid-19. Racontez-nous. Comment parvenez-vous à survivre à cette crise ?
Josiane MATENE
Evidemment ! Tout entrepreneur, je dirais même toute personne, en général, a été impactée par cette pandémie, que ce soit du fait d’un parent malade, un cas de décès comme cela a été le cas pour nous avec la perte de deux êtres chers à notre cœur : Pape Diouf et Manu Dibango, qui nous ont soutenus sous plusieurs initiatives.

Évoluant essentiellement dans l’organisation d’évènements qui réunissent au moins 300 personnes, les restrictions gouvernementales liées aux rassemblements qui au départ étaient de 10 personnes sont passées à 30 personnes, font que notre secteur d’activité a fortement été impacté. Mais, instinct de survie oblige, nous avons dû nous réinventer, notamment pour continuer de soutenir des jeunes qui nous accompagnent depuis le début. Il fallait donc continuer de gagner un peu d’argent pour pouvoir subvenir aux besoins de nos familles.

Pour ma part, j’ai recouru à la gestion de l’image de certaines personnalités. J’ai également été consultante sur pas mal d’initiatives, et j’ai dû me lancer dans des petites activités génératrices de revenus, y compris dans le domaine agricole. C’était vraiment une rotation à 360°.
ENOROMI MAGAZINE : 3MJ Consulting est l’organisateur principal des Sambas Professionnels et depuis quelque temps des Sambas Kids. Où en sont ces deux différents évènements ayant permis de faire parler le Gabon à l’international ?
Josiane MATENE
3MJ Consulting a été organisateur des Sambas Professionnels et des Sambas Kids jusqu’en 2018, et depuis lors, c’est l’ONG Sambas Labs qui organise ces deux évènements. Pour parler de cette belle initiative, et garder la définition de Pape Diouf, les Sambas sont des rencontres qui privilégient les échanges entre des individus et des professionnels aguerris dans divers domaines d’activité. Le tout sans aucune prétention de former les participants pendant les sept jours que duraient ces rencontres.

Mais les Sambas, c’est la ferme conviction que de ces échanges peuvent jaillir des éléments de réflexion avec l’espoir de parvenir à booster les participants, parmi lesquels de jeunes élèves, des étudiants, des artistes, des journalistes et même des cadres d’entreprise à la recherche de nouveaux challenges. Certains rêvaient d’ailleurs de rencontrer et de discuter avec les personnalités que nous avons fait intervenir, tels que Manu DIBANGO, Amobé MEVEGUE, Harry ROSELMACK, Robert BRAZZA, Joël EDEDEGUE NDONG, Aboubacry BA ou Martin CAMUS et tant d’autres.

Après cinq éditions, nous avons souhaité revenir à la base. Les valeurs que nous partageons via les Sambas sont celles que nous voulons inculquer aux plus jeunes. C’est en cela que répond notamment l’organisation des Sambas Kids dédiés aux jeunes de 7 à 17 ans afin que notre idéal de société soit déjà mis en marche. Mais avec la pandémie du coronavirus actuelle, nous avons été empêchés pour l’édition 2020. Néanmoins, résilients, nous avons lancé une version dite Pro Live en ligne qui a donné la possibilité à nos anciens participants comme à tous ceux qui suivent nos activités sur les réseaux sociaux de continuer à partager leurs expériences professionnelles et à susciter des vocations. Ces échanges, y compris les Sambas Kids virtuels, avaient lieu tous les mercredis et samedis par visioconférence.

Nous préparons actuellement la 7e édition des Sambas Professionnels et la 3e édition des Sambas Kids. Cette fois, en présentiel. Il s’agira, comme pour les éditions précédentes, des échanges dans des salles de classe de moins de 30 personnes. Ce qui permet de respecter les mesures gouvernementales contre la propagation du virus.
Propos recueillis par
GRIFFIN ONDO

Autres articles

Image

A propos de nous...

Le succès en communication réside dans la synergie entre différents moyens de passer le message et de faire connaître le produit. Individuellement, ces moyens ont tous une bonne efficacité, mais mis ensemble ils décuplent les résultats.

Contactez-Nous : infoenomag@gmail.com / +241.77.65.75.75

SUIVEZ NOUS

© 2022 Enoromi Magazine. Tous droits réservés
*********
Magazine publié par Services Prestiges International
*********
OBS Vision