Hôpital de Bongolo, L’action missionnaire au service du peuple de Dieu.

Hôpital de Bongolo, L’action missionnaire au service du peuple de Dieu.
Dans le département de la Louétsi – Wano dont Lébamba est le chef – lieu, il y a une œuvre missionnaire qui a fait la réputation du quartier Bongolo, l’Eglise de l’Alliance Chrétienne et Missionnaire du Gabon. Cette mission est le fruit de la rencontre entre Donald FAIRLY, pasteur évangélique et missionnaire américain et le chef coutumier BOUDIONGO en 1934. De cette rencontre marquant la naissance de l’église de l’Alliance Chrétienne et Missionnaire du Gabon à ce jour, Bongolo jouit d’une renommée mondiale du fait de l’installation de l’hôpital éponyme.
Au début des années 1930, alors que le Gabon est encore un territoire de l’Afrique Equatoriale Française (AEF) et pendant que l’implantation missionnaire bas également son plein, la Christian and Missionary Alliance Of America (Mission de l’Alliance Chrétienne Américaine) est tout aussi employé à apporter sa lecture des Evangiles aux peuples d’Afrique dont du Gabon. C’est ainsi que par l’entremise des missionnaires de l’Eglise Evangélique de Libreville, qui éprouvent des difficultés à s’avancer dans l’arrière-pays, notamment dans le Sud du pays et la région de la Ngounié du fait de nombreux obstacles, il sera demandé au Révérend Pasteur FAIRLY de passer la frontière du Moyen – Congo à la fin de sa mission à Brazzaville pour le Sud du Gabon.

C’est ainsi qu’en 1933, le Pasteur Donald FAIRLY, accompagné de sa femme Dorothey, atteignent Lébamba. En 1934, il prend attache avec le chef coutumier, BOUDIONGO, chef de terre à Bongolo. Très vite, les deux hommes se comprennent et des accords sur une table en pierre aux abords des chutes de la rivière Louétsi. « Par ces accords, le chef BOUDIONGO s’engage à céder ses terres cultivables pour l’établissement de la Mission évangélique dans le sud du Gabon. Malgré une vive opposition de la part des chefs de la région et même de son propre peuple, le chef coutumier BOUDIONGO ne reviendra pas sur sa décision. Au contraire, il encourage FAIRLY et PIERSON à établir rapidement leur Mission sur le site de Bongolo, qui leur sera cédé par les autorités grâce à sa recommandation. »

L’obtention des différentes autorisations de l’administration et le soutien du chef coutumier permettra au couple FAIRLY d’entamer l’œuvre missionnaire et la construction de la première église avec le soutien des autochtones. Au regard de l’environnement hostile, les FAIRLY avaient en prévision une boîte à pharmacie de taille familiale. Mais, c’est cette dernière qui posa les bases de la construction de l’Hôpital de Bongolo. Le couple la mettra à la disposition pour soigner les populations locales. Ainsi, ils réussiront à en faire un dispensaire jusqu’aux années 1970. Le maintien de l’offre de soins au sein de la mission de Bongolo, suffira à convaincre la Christian and Missionary Alliance Of America d’envoyer une mission médicale conduite par le Docteur David THOMPSON en 1977. L’arrivée de ce dernier va accélérer le processus de transformation du dispensaire de la mission de Bongolo en hôpital. Il y sera bâti une maternité, un service de chirurgie – qui sera aux fondements de la création de l’Académie Panafricaine des Chirurgiens Chrétiens (PAACS) par le Dr THOMPSON ; des services de médecine, pédiatrie, stomatologie, un laboratoire, etc… L’excellence des soins dispensés aux patients a su faire la réputation de l’Hôpital de Bongolo au point où il rivalise en réputation avec l’Hôpital Schweitzer de Lambaréné auprès de la population aussi bien au Gabon que dans la sous – région. Pour les besoins de service, l’école primaire construite par Austin PARLIMAN, a été transformée en école de santé.
GLOIRE Z.N.

Autres articles

Image

A propos de nous...

Le succès en communication réside dans la synergie entre différents moyens de passer le message et de faire connaître le produit. Individuellement, ces moyens ont tous une bonne efficacité, mais mis ensemble ils décuplent les résultats.

Contactez-Nous : infoenomag@gmail.com / +241.77.65.75.75

SUIVEZ NOUS

© 2022 Enoromi Magazine. Tous droits réservés
*********
Magazine publié par Services Prestiges International
*********
OBS Vision