Un centre d’affaires pour femmes en gestation

Un centre d’affaires pour femmes en gestation
Le siège de l’Agence nationale de promotion des investissements (ANPI-Gabon) a servi de cadre, le 19 février, à un atelier de restitution des résultats des études réalisées sur le projet de création d’un centre d’affaires pour femmes. Baptisé «Women Business Center Gabon». Son rôle, il devrait apporter une assistance aux femmes dans l’entrepreneuriat.
Baptisé Women Business Center (WBC), le Centre d’affaires pour femmes en gestation au Gabon, selon Nina Alida Abouna, ex-directeur général de l’Agence nationale de promotion des investissements (ANPI-Gabon), est censé apporter une assistance aux femmes dans l’entrepreneuriat. Ses lignes de services, «conseils, informations et accompagnements pertinents, notamment sur les opportunités d’investissements sectoriels, sur les caractéristiques économiques provinciales du Gabon». Le centre servira tout aussi au renforcement des capacités des organisations d’appui à l’entrepreneuriat féminin, au soutien à la création et à la consolidation des entreprises de femmes, et permettra la conduite d’études et plaidoyer en faveur de l’entrepreneuriat des femmes.

D’aucuns y voient un outil stratégique qui permettra de renouveler les indicateurs de performance entrepreneuriale des femmes à l’heure où nombre d’entre elles décident de plus en plus de briser le plafond de verre et sauter certaines barrières pour se constituer en chef d’entreprise. À en croire les statistiques de l’ANPI-Gabon, en 2017, le nombre d’entreprises créées par les femmes, modifiées et en cessation, est de 1557, dont 1175 entreprises individuelles, 65 Sociétés unipersonnelles à responsabilité limitée, 111 sociétés à responsabilité limitée et 20 sociétés civiles immobilières. La mise en place de ce centre d’affaires, devrait donc permettre de dévoiler une dynamique positive de l’entrepreneuriat féminin au Gabon, et de concevoir différemment, le rôle de la femme en y voyant des créatrices d’investissements durables et des actrices de la relance de l’économie gabonaise.

Ce projet est la résultante de six mois d’étude réalisée par le cabinet international COMETE et s’inscrit dans la composante 2 du Projet de promotion de l’investissement et de la compétitivité (PPIC). Le centre qui est attendu par les entrepreneures devrait offrir des services adaptés pour faciliter l’accès des femmes entrepreneures aux services de développement d’entreprises.
AIMK

Autres articles

Image

A propos de nous...

Le succès en communication réside dans la synergie entre différents moyens de passer le message et de faire connaître le produit. Individuellement, ces moyens ont tous une bonne efficacité, mais mis ensemble ils décuplent les résultats.

Contactez-Nous : infoenomag@gmail.com / +241.77.65.75.75

SUIVEZ NOUS

© 2022 Enoromi Magazine. Tous droits réservés
*********
Magazine publié par Services Prestiges International
*********
OBS Vision