Transgabonais : Meridiam, nouveau venu dans le capital de Setrag.

Transgabonais : Meridiam, nouveau venu  dans le capital de Setrag.
Dans le cadre du renforcement du Plan de remise à niveau (PRN) de la voie ferrée, la Société d’exploitation du Transgabonais (Setrag) a officiellement concédé, le 8 septembre 2021, 40% des parts de son capital à la société dite à mission Meridiam. L’exploitant du chemin de fer a également concédé 9% à l’État gabonais. La Compagnie de l’Ogooué (Comilog) conserve néanmoins sa place d’actionnaire majoritaire avec 51%.
Au terme de la première semaine de ce mois de septembre 2021 a eu lieu à Libreville la signature d’un accord avec Meridiam et l’État gabonais en vue de l’entrée des deux parties au capital de Setrag, filiale de Comilog. L’annonce de ce nouvel accord a été faite par le Groupe Eramet.

Les clauses de cette ouverture au capital de l’opérateur du Transgabonais stipulent, entre autres, que Meridiam, investisseur privé spécialisé dans la gestion à long terme d’infrastructures publiques durables, bénéficie désormais de 40% dudit capital. Dans le même temps, Comilog accepte de céder à l’État gabonais 9% de ses parts détenues dans Setrag, mais en demeure l’actionnaire majoritaire, avec 51%.

Par le biais de ces nouvelles entrées, dans un premier temps, Setrag voit son capital augmenter d’environ 30 millions d’euros versés par le fonds d’investissement Meridiam, qui s’engage également à contribuer de l’ordre de 40 millions d’euros au financement de la Société et à apporter son expertise ferroviaire pour assurer le développement futur du Transgabonais.

Dans un second temps, ces deux nouvelles entrées permettront de renforcer le bilan de Setrag qui est engagée depuis quelques années dans un vaste programme de rénovation de la voie ferrée et de modernisation de ses services. En effet, au sein de cette société, une nouvelle dynamique est actuellement déployée, qui vise à renforcer le plan de remise à niveau (PRN) afin d’améliorer la performance du chemin de fer par des actions de modernisation et de sécurisation. L’objectif de ce plan est également de développer la capacité de transport de voyageurs et de marchandises de 12 millions de tonnes à 19 millions de tonnes, afin d’accompagner la croissance de l’économie gabonaise.

Directeur général adjoint d’Eramet, Kléber SILVA assure en effet que « l’entrée de Meridiam au capital de Setrag représente une étape importante dans la trajectoire de progrès engagée depuis trois ans ». Le patron de la division Mines et Métaux du groupe industriel français dit savoir compter sur l’expérience du nouvel arrivant dans la gestion d’infrastructures en Afrique et sur son expertise ferroviaire dans le monde qui, est-il convaincu, permettront de renforcer davantage les opérations ferroviaires de Setrag.

Par ailleurs, Kléber SILVA juge qu’« en prenant une part du capital de la filiale, l’État gabonais, partenaire historique d’Eramet, confirme son engagement à faire croître l’activité du transport gabonais pour accompagner la croissance du pays. Sur le plan financier, cette opération constitue un renforcement significatif du bilan de Setrag qui va lui permettre d’accompagner ses projets de développement futurs et ainsi se hisser aux meilleurs standards du transport ferroviaire ».

Au Gabon, Setrag, qui opère le chemin de fer reliant Libreville à Franceville au Gabon sur une distance d’environ 650 km, est un acteur vital pour l’économie du pays. La société assure le transport de fret et de voyageurs avec une moyenne de 330 000 passagers annuels et près de 9 millions de tonnes de marchandises transportées en 2020, dont environ 90 % de fret minier, informe dans son communiqué le Groupe Eramet.
DLG

Autres articles

Image

A propos de nous...

Le succès en communication réside dans la synergie entre différents moyens de passer le message et de faire connaître le produit. Individuellement, ces moyens ont tous une bonne efficacité, mais mis ensemble ils décuplent les résultats.

Contactez-Nous : infoenomag@gmail.com / +241.77.65.75.75

SUIVEZ NOUS

© 2022 Enoromi Magazine. Tous droits réservés
*********
Magazine publié par Services Prestiges International
*********
OBS Vision