Société : Victimes de la Covid-19, les propriétaires des débits de boissons recensés par l’État.

Société : Victimes de la Covid-19, les propriétaires des débits de boissons recensés par l’État.
Comptant parmi les principales victimes de la pandémie du coronavirus, les propriétaires des débits de boissons de Libreville et de l’intérieur du pays intègrent depuis le 23 octobre, le programme de recensement du gouvernement qui envisage de leur apporter une compensation financière, alors que leur activité reste suspendue dans le cadre de la lutte contre la Covid-19.
Plus de sept mois après l’apparition de la maladie et l’annonce par le gouvernement de deux phases d’allègement des mesures sanitaires visant à freiner la propagation du coronavirus dans le pays, aux quatre coins du Gabon, les débits de boissons restent fermés. Perçues comme les principaux vecteurs de la maladie, les activités de plusieurs milliers d’opérateurs économiques exerçant dans le domaine avaient en effet été suspendues dès avril. Seulement, à l’époque, le gouvernement n’avait pas mis en place une véritable politique d’aide à l’endroit de ces derniers, au point que certains ont dû braver la mesure de suspension au bout de quelques semaines seulement.

Comme pour rattraper son erreur, tout en répondant aux appels incessants des professionnels du secteur étranglés par la crise, le gouvernement qui maintient jusqu’à ce jour la fermeture des bistrots, entre autres espaces de divertissement, a annoncé, à l’occasion de la seconde phase d’allègement des mesures gouvernementales, une opération de recensement des tenanciers. La première phase de cette opération a officiellement été lancée le 22 octobre dans les locaux abritant les services de la Direction Générale des PME à Awendjé, dans le 4e arrondissement de Libreville.

Le recensement durera un mois

À la DGPME, propriétaires et gérants des débits de boissons de la capitale et des communes environnantes sont donc invités à se faire enregistrer au guichet unique, munis d’éléments justificatifs de leurs activités. Mis en place sur instructions du président de la République, Ali BONGO ONDIMBA, ce guichet « aura pour mission de compenser les opérateurs économiques impactés par la fermeture de leurs activités commerciales à savoir les bistrots, bars, discothèques et autres débits de boissons, en peine depuis le début de la crise », précise le ministre en charge du Commerce et des PME, Hugues MBADINGA MADIYA.

Cette opération de recensement, selon le membre du gouvernement, s’étendra jusqu’au 22 novembre 2020. « Un mois durant, ajoute-t-il, les propriétaires des espaces cités plus haut se succéderont dans les différents sites retenus pour la circonstance, à Libreville, mais aussi à l’intérieur du pays, à travers notamment les Directions provinciales du Commerce. »
Damien LE GRANT

Autres articles

Image

A propos de nous...

Le succès en communication réside dans la synergie entre différents moyens de passer le message et de faire connaître le produit. Individuellement, ces moyens ont tous une bonne efficacité, mais mis ensemble ils décuplent les résultats.

Contactez-Nous : infoenomag@gmail.com / +241.77.65.75.75

SUIVEZ NOUS

© 2022 Enoromi Magazine. Tous droits réservés
*********
Magazine publié par Services Prestiges International
*********
OBS Vision