Salon Antô Business : Port-Gentil a tenu ses promesses

Salon Antô Business : Port-Gentil a tenu ses promesses
Organisé pour la troisième fois il y a quelques semaines, le Salon Antô Business s’est déroulé à Port-Gentil, capitale économique du pays. Un événement annuel qui, malgré la délocalisation de 2019, a drainé du monde ; des femmes surtout, venues se former ou renforcer leurs connaissances en gestion d’entreprise.
L’association Golden Women s’est déployée dans la province de l’Ogooué-Maritime et la ville de Port-Gentil, pour la tenue du 6 au 8 mars dernier de la troisième édition du Salon Antô Business. Une rencontre annuelle désormais inscrite dans l’agenda des femmes, ayant pour but de leur offrir des outils en gestion d’entreprise. Ce salon qui vise à booster l’entrepreneuriat féminin au Gabon a également permis aux participantes de faire des rencontres.

Après les deux premières éditions couronnées de succès à Libreville, les organisatrices ont choisi la cité pétrolière pour « rendre cet événement itinérant », mais aussi parce que «les femmes port-gentillaises ont toutes ensemble manifesté le désir profond d’avoir cette association [Golden Women, ndlr.] auprès d’elles, pour pouvoir bénéficier de ses instruments », justifie Djénéba Dicko ép. Yeno Rembendambya, représentante provinciale de la structure.

Le déroulé de l’événement a très peu différé des deux premières années. Il y a eu un échange interactif autour du thème choisi pour 2019 : « Quelles contributions des TPE, PME au développement économique de nos territoires ? Constat, enjeux et perspectives. »

Dans la brochette de panélistes invités, figuraient Gabriel Tchango, homme d’affaires, milliardaire et self-made-man ; Pépécy Ogoulinguende, directeur général adjoint du Budget et présidente de l’ONG Malachie ; Yannick Ebibie, premier responsable de la Société d’incubation nationale du Gabon (Sing) et Marie Delphine Lemanga Emande, représentante résidente de la Banque de développement des États de l’Afrique centrale (BDEAC). À côté de ces conférences-débats auxquelles plusieurs femmes ont pris part, des séances de formations et des travaux en ateliers ont aussi été organisés, qui portaient sur divers sujets, allant de la forme juridique des entreprises à la nécessité de tenir une bonne comptabilité, en passant par la conciliation de la vie privée et de la vie professionnelle.

Dans leur rapport général, dont nous avons reçu copie, les Golden Women se disent ravies d’avoir vu « des visiteurs venant toujours avec cette volonté de dénicher de nouvelles idées, de trouver de nouveaux produits ou services, de recevoir des conseils pour organiser au mieux leur désir de se lancer et de découvrir la diversité des activités qu’offre l’entrepreneuriat à Port-Gentil et au Gabon ». La troisième édition achevée avec brio, les Golden Women réfléchissent déjà sur ce que sera l’acte 4 du Salon Antô Business.
Uriel Abaga

Autres articles

Image

A propos de nous...

Le succès en communication réside dans la synergie entre différents moyens de passer le message et de faire connaître le produit. Individuellement, ces moyens ont tous une bonne efficacité, mais mis ensemble ils décuplent les résultats.

Contactez-Nous : infoenomag@gmail.com / +241.77.65.75.75

SUIVEZ NOUS

© 2022 Enoromi Magazine. Tous droits réservés
*********
Magazine publié par Services Prestiges International
*********
OBS Vision