Port-Gentil : Une partie de la façade maritime bientôt cédée à la mairie.

Port-Gentil : Une partie de la façade maritime bientôt cédée à la mairie.
C’est la conclusion de la rencontre qui s’est tenue, le 6 août 2021, entre le directeur régional de l’Office des Ports et Rades du Gabon (OPRAG) et le président du bureau du Conseil municipal de la ville de Port-Gentil. La démarche impulsée par la direction générale de l’OPRAG vise la mise en application des instructions des plus hautes autorités du pays en matière de gestion portuaire
La façade maritime de la capitale économique gabonaise pourrait bientôt devenir le nouveau lieu d’attraction de la ville de sable. C’est du moins ce que l’on est tenté de croire au regard des conclusions de la rencontre entre Aymard MBINA IWANGOU, directeur provincial de l’Office des Ports et Rades du Gabon (OPRAG) dans l’Ogooué-Maritime, et Gabriel TCHANGO, maire de la commune de Port-Gentil.

Lors de leurs échanges à l’Hôtel de Ville, les deux hommes ont passé en revue les différentes Conventions entre les deux Institutions qu’ils représentent en matière de gestion de la façade maritime de la ville de Port-Gentil. Un point d’honneur a été mis sur les conséquences qui pourraient en découler. Notamment sur l’activité économique de l’administration dirigée par Gabriel TCHANGO.

Au terme de leur entretien, il est en effet ressorti qu’une partie de la façade maritime sera cédée à la mairie de Port-Gentil. Cette résolution, à ce qu’il semble, sera matérialisée au cours de l’année 2021, notamment par la signature d’une convention intégrant la délimitation des domaines de compétences respectifs. Une visite in situ a d’ailleurs permis aux deux parties de mieux appréhender les détails du projet.

En attendant sa matérialisation, du côté du bureau du Conseil municipal, l’on réfléchit déjà aux différentes initiatives devant entrer dans le cadre dudit projet en vue du développement économique de la cité pétrolière. Il s’agira donc pour la Mairie d’en faire un projet rentable, capable d’approvisionner les caisses municipales tout en répondant au besoin esthétiques de la commune qui mise sur un meilleur embellissement de la façade portuaire depuis plusieurs années.

Il faut dire que la gestion de la façade portuaire de l’île Mandji a longtemps été l’objet d’incompréhension, voire de conflit entre les autorités portuaires de la province et la municipalité. La démarche initiée cette année est donc la bienvenue à plus d’un titre. Surtout pour les opérateurs économiques installés au port môle, qui seront désormais fixés en ce qui concerne le paiement de leurs taxes.
Christelle EKEGUE

Autres articles

Image

A propos de nous...

Le succès en communication réside dans la synergie entre différents moyens de passer le message et de faire connaître le produit. Individuellement, ces moyens ont tous une bonne efficacité, mais mis ensemble ils décuplent les résultats.

Contactez-Nous : infoenomag@gmail.com / +241.77.65.75.75

SUIVEZ NOUS

© 2022 Enoromi Magazine. Tous droits réservés
*********
Magazine publié par Services Prestiges International
*********
OBS Vision