Les gouverneurs à l’école de l’ANPI-Gabon et du BCPSGE.

Les gouverneurs à l’école de l’ANPI-Gabon et du BCPSGE.
Video Caption: What mixed equal parts
Video Duration: 01 : 36
Du 15 au 17 janvier dernier, l’Agence nationale de promotion des investissements du Gabon (ANPI-Gabon) en collaboration avec le Bureau de coordination du Plan stratégique Gabon émergent (BCPSGE), a organisé un séminaire introductif des études de compétitivité filières. Les gouverneurs ont été formés à cet effet pour leur meilleure implication dans le développement des chaines de valeur.
Pendant trois jours à Libreville, l’Agence nationale de promotion des investissements du Gabon (ANPI-Gabon), en collaboration avec le Bureau de coordination du Plan stratégique Gabon émergent (BCPSGE), a organisé un séminaire destiné au renforcement des capacités des administrations clés impliquant les gouverneurs de province pour une cohérence de développement territorial. Animé par European Foundation for cluster excellence et le bureau d’étude Competitiveness, il était question de renforcer les capacités des gouverneurs sur la méthodologie des études de compétitivité filières à travers l’examen des cas d’étude concrets pour permettre à ces derniers de s’approprier les concepts pour un meilleur rendu en temps opportun.

Selon le directeur général de l’ANPI-Gabon, Nina Alida Abouna, le gouvernement gabonais a entamé un effort considérable de modernisation des services administratifs et de soutien de la diversification de l’économie à travers le Plan stratégique Gabon émergent (PSGE), auquel est adossé le Plan de relance de l’économie (PRE). Son but, transformer l’économie gabonaise. À juste titre, le gouvernement a contracté un prêt auprès de la Banque mondiale pour couvrir le coût du Projet de promotion de l’investissement et de la compétitivité (PPIC) qui, porté par l’ANPI-Gabon, accompagne les efforts d’émergence économique. Dans cette dynamique, a affirmé Nina Alida Abouna, l’ANPI-Gabon promeut «une croissance inclusive qui passe inexorablement par le développement et le renforcement de la compétitivité des filières des secteurs prioritaires» identifiés dans le PRE. Soit, le bois, la pêche, l’agriculture, le tourisme, les BTP, le numérique, les hydrocarbures et les mines. Cependant, l’élargissement de la base productive dont l’ANPI-Gabon fait la promotion, passe tout aussi par une cohérence de développement territorial qui implique les gouverneurs de province. Longtemps cantonnés dans un rôle purement administratif, ils devraient désormais prendre une part active dans le développement de leur territoire. Ce séminaire a donc permis de les outiller pour la maitrise des enjeux de la compétitivité, d’autant plus qu’ils sont les premiers responsables du Fonds d’initiative départementale (FID), lancé en début 2018 par Ali Bongo Ondimba pour le développement des neuf provinces que compte le Gabon. L’enjeu de ce séminaire, a laissé entendre Liban Soleman, Coordonnateur du BCPSGE, était d’avoir des «cadres beaucoup plus expérimentés dans la conduite de politiques publiques et sur les notions économiques et de développement ».

A la fin du séminaire, les gouverneurs ont dit avoir appris comment développer les chaines de valeurs. Lors des choix des projets à développer dans le cadre de leurs territoires, ils espèrent opter pour des projets fiables et rentables pour la croissance économique. Ils comptent désormais s’imposer en « porteurs de développement, des managers qui essayent de coordonner et impulser les activités de développement dans des secteurs spécifiques ».
AIMK

Autres articles

Image

A propos de nous...

Le succès en communication réside dans la synergie entre différents moyens de passer le message et de faire connaître le produit. Individuellement, ces moyens ont tous une bonne efficacité, mais mis ensemble ils décuplent les résultats.

Contactez-Nous : infoenomag@gmail.com / +241.77.65.75.75

SUIVEZ NOUS

© 2022 Enoromi Magazine. Tous droits réservés
*********
Magazine publié par Services Prestiges International
*********
OBS Vision