La Zone Economique Spéciale de Nkok et la conquête de la CEMAC.

La Zone Economique Spéciale de Nkok et la conquête de la CEMAC.
Le Gabon souhaite accélérer la commercialisation de ses produits dans l’espace CEMAC (Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale). Pour être au fait des procédures d’attribution de l’agrément CEMAC, la Zone économique spéciale (ZES) de Nkok, pôle de diversification de l’économie gabonaise, a reçu le 22 janvier, le président de la Commission de la CEMAC, le Professeur Daniel Ona Ondo.
Pôle de compétitivité consacré, pour l’essentiel, à l’industrie de transformation du bois, la Zone économique spéciale (ZES) de Nkok a su s’imposer comme moteur de croissance de l’économie gabonaise. Elle compte accélérer la commercialisation de ses produits dans l’espace CEMAC (Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale) et pour faciliter leur écoulement, elle a reçu le 22 janvier, le président de la Commission de la CEMAC, le Professeur Daniel Ona Ondo pour être au fait de la procédure d’obtention de l’agrément CEMAC, qui devrait permettre la libre circulation des produits de la ZES de Nkok sur cet espace communautaire.

Si, le ministre gabonais du Commerce, David Mbadinga a insisté sur le fait que le but recherché à travers la présence de la CEMAC à la ZES de Nkok était la «facilitation des échanges et la promotion du commerce en zone CEEAC/CEMAC», il a estimé que le 22 janvier 2019 a été «une étape importante pour les exportateurs gabonais». Il a rappelé l’ambition des chefs d’Etat de la sous-région, qui avaient décidé de mettre en place un comité national pour accorder des agréments aux produits industriels en provenance des pays membres de la CEEAC et la CEMAC. Le Gabon pour sa part, a pris un décret qui crée un comité national CEMAC qu’il faut rendre fonctionnel pour permettre aux industriels, dont ceux de la ZES de Nkok, d’obtenir le label CEMAC pour la certification de leurs produits. Dans cette optique, «la problématique de la taxation des produits issus de la zone de Nkok (en tant que zone extraterritoriale) vers le marché sous régional», a tout aussi été abordée.
En ce sens, et au regard de l’étroitesse du marché gabonais (un million huit cent mille habitants), Daniel Ona Ondo a souligné la nécessité de faire faire sauter les obstacles au développement commercial dans la sous-région. «Il faut donc permettre à ces industriels d’exporter en dehors du Gabon, au niveau de la CEMAC avec un marché de 40 millions d’habitants ou peut-être au-delà », a-t-il déclaré. Le ministre gabonais du Commerce, pour sa part, a indiqué que «les échanges aujourd’hui ne représentent que 3,5% entre les pays membres de la CEMAC. En lançant cette zone de libreéchange, cela permettra d’augmenter ce taux et, peut-être, de l’amener à 10 ou 15%».
Image
Du côté de Nkok, l’on estime que la faiblesse des échanges intracommunautaires et des débouchés pour les produits fabriqués en zone CEMAC, fait des zones franches un moteur de croissance et de développement de la sous-région. La ZES de Nkok, rappelle-t-on, en tant que premier pôle de transformation locale des matières premières, apparaît comme modèle phare pour le développement du commerce intracommunautaire, grâce à sa diversité d’opérateurs économiques, sa capacité à avoir développé la chaîne de valeur locale et à créer des emplois durables au profit de la croissance économique nationale et sous régionale.

Au bonheur des industriels, le Bureau de coordination du Plan stratégique Gabon émergent (BCPSGE) via son coordonnateur général, Liban Soleman, s’est engagé à mettre en place dans les meilleurs délais, le comité national.
AIMK

Autres articles

Image

A propos de nous...

Le succès en communication réside dans la synergie entre différents moyens de passer le message et de faire connaître le produit. Individuellement, ces moyens ont tous une bonne efficacité, mais mis ensemble ils décuplent les résultats.

Contactez-Nous : infoenomag@gmail.com / +241.77.65.75.75

SUIVEZ NOUS

© 2022 Enoromi Magazine. Tous droits réservés
*********
Magazine publié par Services Prestiges International
*********
OBS Vision