L’envole solo d’Arielle T.

L’envole solo d’Arielle T.
Arielle T volera désormais de ses propres ailes. L’annonce a été faite le 1er mars à la faveur d’un point de presse. L’artiste quitte le label Direct prod pour s’autoproduire. La raison du divorce : la structure de production musicale n’est pas parvenue à satisfaire ses besoins artistiques.
J’ai quitté le label Direct Prod. Je m’autoproduis et le label s’appelle ANJ Empire, a-t-elle annoncé, justifiant son départ par le fait que le label d’Edgard Yonkeu n’arrivait plus à lui donner la liberté d’exprimer son talent, y compris de faire du live sur scène. « Quand il [Edgard Yonkeu, Ndlr.] m’a connue, je faisais du piano-bar ; je faisais du live et aujourd’hui j’ai envie de me vendre comme une artiste qui fait du live », a déclaré Arielle T, qui estime qu’elle n’a pas été présentée au public sous son meilleur profil. Elle assure en avoir souvent discuté avec le patron de Direct Prod. « Je me suis dit qu’il valait mieux que je vole de mes propres ailes. On s’est quittés en bons termes », a-t-elle expliqué.

Aujourd’hui, Arielle T se veut une artiste plus libérée. Elle ne travaille plus sous les auspices d’un producteur, qui lui dicte la conduite à tenir. Dans cette dynamique, elle veut affronter de nouveaux challenges. Ce qui l’a d’ailleurs poussé à se « déconnecter » de toutes ses anciennes collaborations afin de s’autoproduire avec l’appui d’autres structures du domaine, dont le studio Rec Play Music de Massassi. Ingénieur du son et directeur artistique, le rappeur gabonais est actuellement le directeur artistique du projet d’Arielle T. Tous deux envisagent la sortie du nouvel l’album de la chanteuse d’ici à fin 2019. Son titre : «Bien plus qu’une femme». « Elle ne connaît pas la production en réalité. Mais je pense qu’elle n’aura finalement jamais meilleur producteur qu’elle-même », a confié Massassi.

Pour le rappeur et chef d’entreprise, « Arielle T a pris de l’âge, et il faut aussi faire vieillir sa musique ». Avec cet album, dont des titres sont par ailleurs écrits par Massassi, dont Arielle T dit apprécier la collaboration, le public découvrira une Arielle T plus « mature ». Il s’agit d’une offre différente en termes de textes, musiques et bien plus à l’instar du titre «Mama Africa», qui présente une épouse, une maman, une femme accomplie. « Il y a un faussé avec ce que je faisais avant. Je serai un peu plus dure, plus crue, plus femme. Avant, je ne pouvais pas m’exprimer comme je le souhaitais. Là, je me sens moi. J’assume mes choix », a déclaré Arielle T. À côté de ce titre, il y a le single «Je veux être». Une chanson qui parle d’une femme qui assume sa « passion » pour son homme. L’album devrait compter près de 12 titres chantés aussi bien en français qu’en langue locale. « J’ai tellement envie de relever le défi et de montrer ce que je suis capable de faire », a déclaré Arielle T, qui ne pense, pour l’heure, pas à des featurings. « Je me suis complètement déconnectée pour voir ce que vous voyez aujourd’hui », a-t-elle dit, espérant séduire à nouveau son public. Ceux qui ont déjà écouté quelques titres estiment que «son départ en valait la peine».
AIMK

Autres articles

Image

A propos de nous...

Le succès en communication réside dans la synergie entre différents moyens de passer le message et de faire connaître le produit. Individuellement, ces moyens ont tous une bonne efficacité, mais mis ensemble ils décuplent les résultats.

Contactez-Nous : infoenomag@gmail.com / +241.77.65.75.75

SUIVEZ NOUS

© 2022 Enoromi Magazine. Tous droits réservés
*********
Magazine publié par Services Prestiges International
*********
OBS Vision