Indice Mo Ibrahim : Le Gabon classé 29e sur 54 pays

Indice Mo Ibrahim : Le Gabon classé 29e sur 54 pays
Attendue chaque année, l’indice Ibrahim de la gouvernance en Afrique (IIAG), a donné ses résultats en début du mois de novembre, pour l’édition 2020. S’il est noté que la performance de la gouvernance en Afrique a diminué pour la première fois en une décennie, il est tout aussi souligné qu’au cours de la même décennie, la performance globale de la gouvernance a légèrement progressé. Dans le classement, le Gabon occupe globalement, le 29e rang sur 54 pays, et se positionne au premier rang en zone CEMAC.
« La performance de la gouvernance en Afrique diminue pour la première fois en une décennie », indique d’emblée l’édition 2020 de l’indice Ibrahim de la gouvernance en Afrique (IIAG) qui évalue la gouvernance de 2019. Publication attendue chaque année, pour connaître les bons et mauvais élèves en termes de gouvernance, le rapport qui s’est intéressé à 54 pays africains, a en début du mois de novembre été rendu public. Si la Mauritanie est le meilleur élève avec un score de 77.2, le Gabon pour sa part occupe la place de 29e et se positionne le premier pays de la Communauté Economique et Monétaire d’Afrique Centrale (CEMAC). Les autres pays de la zone, occupent pour ainsi dire les rangs de 34e pour le Cameroun, 45e pour le Congo, 47e pour le Tchad, 50e pour la République centrafricaine, et 51e pour la Guinée équatoriale.

Le rapport note que le score moyen africain de 2019 pour la gouvernance globale a chuté de -0,2 point, enregistrant la première détérioration du score d’une année sur l’autre depuis 2010. « Cette récente baisse est déclenchée par la détérioration des performances dans trois des quatre catégories de l’IIAG : participation, droits et inclusion, sécurité et règle du droit et du développement humain », souligne le rapport qui relève que les progrès avaient déjà ralenti depuis 2015. Toutefois, au cours de cette décennie, « la performance globale de la gouvernance a légèrement progressé et, en 2019, 61,2% de la population africaine vit dans un pays où la gouvernance globale est meilleure qu’en 2010 ».

Le Gabon, à en croire ce rapport, fait partie de ces pays au regard de sa moyenne sur la Gouvernance globale qui est pour ainsi dire de 29e/54. En matière de Participation, droits et inclusion, le pays a perdu -2.1 points et occupe la place de 30e/54 avec un score de 44.6/100. Ses performances concernant l’aspect «Sécurité et état de droit» ont eux aussi diminuées de 3.2 points. À ce titre, le pays est 37e/54 avec un score 43.5/100. Par ailleurs, sur le «Développement humain», le pays a gagné 5.2 points et occupe le rang de 11e/54 avec un score 61.0/100. Sur le segment Fondements pour les opportunités économiques il a également gagné des places (+3.9) et occupe le rang de 39e/54 avec un score de 41.5/100.

Bien qu’ayant une place honorable, le pays devrait mieux faire pour améliorer ses performances dont la plupart se situent en dessous de la moyenne. Soit, moins de 50/100.
AIMK

Autres articles

Image

A propos de nous...

Le succès en communication réside dans la synergie entre différents moyens de passer le message et de faire connaître le produit. Individuellement, ces moyens ont tous une bonne efficacité, mais mis ensemble ils décuplent les résultats.

Contactez-Nous : infoenomag@gmail.com / +241.77.65.75.75

SUIVEZ NOUS

© 2022 Enoromi Magazine. Tous droits réservés
*********
Magazine publié par Services Prestiges International
*********
OBS Vision