CIMAF Gabon : une nouvelle ligne de production pour satisfaire la demande en ciment.

CIMAF Gabon : une nouvelle ligne de production pour satisfaire la demande en ciment.
Installée sur un marché dont la demande est estimée à 600.000 tonnes annuelles, la filiale gabonaise du Groupe marocain Ciments de l’Afrique (CIMAF) a inauguré le 21 septembre 2020, sa deuxième usine de production à Owendo, avec l’ambition de parvenir à 1 million de tonnes de ciment chaque année.
D’une valeur de 9 milliards de francs CFA, le dernier investissement de CIMAF Gabon n’est pas anodin. L’entreprise nourrit de grandes ambitions, dont la première est d’inonder le marché local qui nécessite 600.000 tonnes de ciment par an. Aussi, inaugurée par la Première ministre Rose Christiane Ossouka Raponda en présence de plusieurs membres de son gouvernement, la nouvelle usine d’Owendo vise-telle à relancer les chantiers de BTP, ralentis ces derniers mois en raison de la pandémie de Covid-19.

Un partenaire à la relance de l’économie

À l’heure où le gouvernement oeuvre à relancer une économie nationale fortement impactée par la crise sanitaire, le groupe marocain CIMAF entend contribuer aux côtés des autorités gabonaises à cet objectif. Son directeur général ne s’en est d’ailleurs pas caché, lors de la cérémonie d’inauguration officielle de la nouvelle ligne de production de l’entreprise.

Salim Kaddouri a revendiqué en effet, un cumul d’investissements réalisés par CIMAF Gabon, évalué à 61 milliards de francs CFA environ sur les cinq dernières années. Il s’agit, a-t-il précisé, de l’investissement initial de 23 milliards de francs CFA ayant servi pour la construction de l’usine, ensuite 29 milliards pour la recapitalisation de CIMGABON, ainsi que les 9 milliards de francs CFA pour l’extension de l’usine principale.

Plus de 600 emplois au Gabon

Si le ministre du Commerce, de l’Industrie et des Petites et Moyennes Entreprises, Hugues Mbadinga Madiya, a reconnu l’importance de cette nouvelle usine de production sur la réduction des coûts des matériaux de construction dans le pays, c’est qu’elle contribuera à la stabilisation des prix du ciment, alors que la demande se fait de plus en plus forte. Le membre du gouvernement n’a pas non plus nié l’implication de CIMAF Gabon dans la lutte contre le chômage.

Au Gabon, la filiale de CIMAF emploie plus de 650 personnes. L’approvisionnement en ciment des différentes localités du pays est rendu possible grâce à un réseau d’une douzaine de sous-traitants, une quinzaine de distributeurs, une vingtaine de transporteurs, une trentaine de revendeurs, près de 300 détaillants et 6 plateformes de distribution.
Damien LE GRANT

Autres articles

Image

A propos de nous...

Le succès en communication réside dans la synergie entre différents moyens de passer le message et de faire connaître le produit. Individuellement, ces moyens ont tous une bonne efficacité, mais mis ensemble ils décuplent les résultats.

Contactez-Nous : infoenomag@gmail.com / +241.77.65.75.75

SUIVEZ NOUS

© 2022 Enoromi Magazine. Tous droits réservés
*********
Magazine publié par Services Prestiges International
*********
OBS Vision