Choeur de femme : Un concept pour célébrer la femme

Choeur de femme : Un concept pour célébrer la femme
Pour célébrer la femme, le 8 mars, l’Appel des mille et Une a organisé, en collaboration avec Direct Prod, un concert dénommé «Choeur de femme”. Un concept qui, pour la première édition, a permis de rendre hommage à Monique Seka et à Grâce Decca, deux icônes de la musique africaine, et à travers lequel le mouvement féministe souhaite honorer la femme.
Avec des fleurs, des sourires, de petits mots et quelques surprises, on leur a souhaité bonne fête le 8 mars dernier. C’était à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes. Instituée par les Nations Unies, cette journée a été marquée au Gabon par de nombreux événements et manifestations organisés par des mouvements et associations. Ils ont accordé une attention particulière aux acquis en matière de droits des femmes et continuent de lutter pour l’amélioration de la situation des femmes. Parmi eux, le mouvement féministe l’Appel des mille et une (AMU) qui a pour l’occasion, choisi de célébrer la femme par la musique à travers le concept «Choeur de femme».

«Choeur de femme», ce fut au chapiteau du Jardin botanique de Libreville, un concert live 100% féminin organisé avec la collaboration de la maison de production Direct Prod. Choeur de femme a rendu hommage à Monique Seka de la Côted’Ivoire et Grâce Decca du Cameroun, deux artistes d’Afrique de l’Ouest et du centre. Elles ont partagé la scène avec certaines artistes qui se sont démarquées sur le continent africain tout au long de l’année 2018. Notamment, Shan’L du Gabon, Daphné et Charlotte Dipanda du Cameroun et Josey de la Côte-d’Ivoire. En avant-première, ceux qui ont effectué le déplacement ont pu découvrir et écouter Chandrika, une jeune artiste gabonaise ayant participé à The Voice Afrique, ainsi que deux artistes tradi-modernes gabonaises, Nicole Amogho et Lauriane Ekondo. Voyant en ce concert le symbole de l’unité africaine, l’Appel des Milles et Une a promis une prochaine édition de “Choeur de femme”, qui mettra «certainement» à l’honneur, des artistes issues d’autres coins de l’Afrique que le Cameroun et la Côte-d’Ivoire.

S’il est vrai que les femmes dans la sphère musicale ou dans le domaine du show-biz en général sont souvent victimes d’individus prêts à tirer avantage d’elles, à travers « Choeur de femme », il était également question d’encourager celles qui existent par leurs différentes productions, qui ont su s’imposer en brisant les frontières et qui ont relevé des défis parfois liés à leur statut de femme africaine. Les challenges sont en général d’ordre culturel, d’autant plus que dans de nombreuses sociétés, une carrière artistique est souvent mal perçue.

Mais, au-delà de l’aspect festif, à travers Choeur de femme dont la deuxième édition est attendue l’année prochaine, l’idée était de rappeler aux femmes leur lutte contre une certaine domination masculine pour arriver à une société juste et égalitaire. Cette société qui consacrera la disparition des stéréotypes de genre. Raison pour laquelle l’Appel des Milles et Une et les artistes retenus pour Choeur de femme se sont rendus dans la Dola, au sud du Gabon dans la province de la Ngounié, afin de faire comprendre aux femmes de cette contrée les enjeux réels de la défense et de la promotion des droits des femmes. Enjeux, finalement, résumés en trois mots : distinction, valeur, excellence. Des valeurs qui ont d’ailleurs été partagées par les artistes sur la scène du chapiteau du Jardin botanique de Libreville.
AIMK

Autres articles

Image

A propos de nous...

Le succès en communication réside dans la synergie entre différents moyens de passer le message et de faire connaître le produit. Individuellement, ces moyens ont tous une bonne efficacité, mais mis ensemble ils décuplent les résultats.

Contactez-Nous : infoenomag@gmail.com / +241.77.65.75.75

SUIVEZ NOUS

© 2022 Enoromi Magazine. Tous droits réservés
*********
Magazine publié par Services Prestiges International
*********
OBS Vision