Bourses d’études : une nouvelle réforme annoncée.

Bourses d’études : une nouvelle réforme annoncée.
Deux ans après la précédente, une nouvelle réforme du système d’attribution des bourses d’études a été annoncée par les autorités gabonaises qui ont adopté en Conseil des ministres, le 29 avril 2021, un projet de décret fixant les nouveaux régimes de bourse d’études dans le pays.
Le ministre en charge de l’Enseignement supérieur et de l’Éducation nationale, Pr Patrick MOUGUIAMA-DAOUDA, a présenté et fait adopter par le Conseil des ministres, en sa séance du jeudi 29 avril 2021, le projet de décret fixant les régimes de bourse d’études en République gabonaise. Celui-ci, remplace de ce fait le projet de décret fixant les conditions d’attribution, de transfert, de suspension, de suppression, d’orientation, de réorientation de bourses adopté le 29 mars 2019 par la même instance.

Deux ans après la première réforme, les autorités expliquent que « le présent projet a pour objet d’uniformiser le régime de bourses applicables aux élèves et étudiants scolarisés au Gabon et à l’étranger en précisant les différentes conditions adaptées en fonction du type d’enseignement, de l’âge et des performances académiques de l’apprenant ». Parmi les changements majeurs opérés en 2019, la mesure selon laquelle seuls les élèves âgés au maximum de 19 ans et ayant obtenu au moins 12 sur 20 au baccalauréat ou un diplôme équivalent reconnu par l’État pouvaient prétendre à une bourse d’études a de ce fait été annulée.

Selon le ministre en charge de l’Éducation nationale et de l’Enseignement supérieur, les mesures précédentes « étaient difficilement applicables », y compris du fait des conditions d’apprentissage des élèves dans certaines localités du pays. De même, a justifié Pr Patrick MOUGUIAMA-DAOUDA, il n’existait pas de textes censés régir la gestion des bourses spécifiques aux formations professionnelles.

Désormais, informe le gouvernement, pour le parcours général, l’âge limite est fixé à 22 ans, 27 ans pour la formation professionnelle et 24 ans pour l’enseignement technique supérieur. Les demandeurs sont simplement tenus d’obtenir la moyenne (10/20 au moins).

D’autres innovations annoncées

Le projet de décret adopté le 29 avril 2021, précise le gouvernement, compte plusieurs autres innovations. Les autorités assument leur caractère social. Il s’agit notamment de :
  • la prise en compte des personnes vivant avec un handicap ;
  • la valorisation de la pratique du sport par la prise en charge des inscrits dans les programmes sport-études et l’accompagnement des sportifs de haut niveau ;
  • la création de sept (7) catégories de bourse, pour les élèves et étudiants vivant avec un handicap, aux élèves inscrits dans les programmes sport-études, aux sportifs de haut niveau et aux étudiants inscrits dans les filières des secteurs mines et hydrocarbures.
Laure R.

Autres articles

Image

A propos de nous...

Le succès en communication réside dans la synergie entre différents moyens de passer le message et de faire connaître le produit. Individuellement, ces moyens ont tous une bonne efficacité, mais mis ensemble ils décuplent les résultats.

Contactez-Nous : infoenomag@gmail.com / +241.77.65.75.75

SUIVEZ NOUS

© 2022 Enoromi Magazine. Tous droits réservés
*********
Magazine publié par Services Prestiges International
*********
OBS Vision